Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Projet

  • : Afrikamäli
  • Afrikamäli
  • : Blog concernant une boutique de décoration africaine d'économie sociale et solidaire dans le quartier Matonge, à Ixelles. Histoire de l'entreprise, commerce éthique et équitable, Afrique, culture.
  • Contact

Afrikamäli

Ce blog propose de vous faire découvrir le projet AFRIKAMÄLI 

BOUTIQUE de décoration africaine - située à deux pas du quartier Matonge (quartier africain de Bruxelles). 

 

RUE ERNEST SOLVAY, 19 - 1050 BRUXELLES- Belgique

Tel: +32 (0)2 503 00 74

Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 18h30.

 

et AFRIKAMÄLI - Couture - pour tous vos travaux de couture.

 

Ce blog n'est plus alimenté. Retrouvez-nous désormais sur notre site internet de commande en ligne :  www.afrikamali.be

et pour les actualités sur : www.facebook.com/afrikamali


Lieu de diffusion et de mise en valeur des arts et des cultures d'Afrique aux savoir-faire et traditions esthétiques, techniques et artistiques propres. Nous  vous proposons des produits de qualité, faits main, en privilégiant les produits issus du commerce équitable ou encore les produits de notre atelier couture, projet de réinsertion.

Vous y trouverez, pour vous-même ou pour offrir, des objets décoratifs, design, fonctionnels, recyclés et éthiques : bijoux, vannerie, tissus, art de la table, accessoires, linge pour bébé, ...  mais aussi des images rares, Dvd de films africains et livres.

 

Créée en 2006 par 3 associations, cette coopérative est reconnue comme entreprise d'insertion socio-professionnelle par la Région bruxelloise et par la Commune d'Ixelles.

 

Recherche

Archives

Matonge

18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 23:18
Aujourd’hui, le panier Dogon.
 
En pays Dogon, tout, même le plus banal objet porte une valeur symbolique. La forme et les proportions ne sont pas le fruit du hasard. Ainsi, la forme d'un humble panier représente l’univers: le fond carré évoque les points cardinaux et le haut, circulaire, représente le soleil.
Pour d’autres infos sur le Mali et son pays Dogon, c’est là.
 
Un panier Dogon dans un appartement bruxellois, ça peut servir pour ranger toutes sortes de choses, ou ça peut se poser et juste être joli.
Celui-ci est en ce moment en vente sur e-bay mais on en a d'autres en magasin.
 
Repost 0
Published by valerie tarlatane - dans Les produits
commenter cet article
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 18:40
Suite de l'inventaire des usages des paniers "à serpent" du Sénégal (voir ici):


Repost 0
Published by valerie tarlatane - dans Les produits
commenter cet article
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 01:17
 
Petite rétrospective, j’ai fait la liste des liens mentionnés depuis la naissance du blog. Ils sont parfois d’un intérêt relatif mais cet inventaire est un peu le résumé de mes centres d’intérêts au cours de ces dernières semaines.
Voici donc, dans le désordre, le fruit de mes promenades sur la toile. Bonnes découvertes si vous vous sentiez d’humeur web-voyageuse.
 
Afrique taille XLest fière d'annoncer la (déjà!) troisième édition de son Festival des Cinémas Africains, qui aura lieu du 17 au 22 avril 2007.
 
L'association OPTIMART développe, dans une logique de commerce équitable et solidaire, des partenariats avec des groupements d'artisans du Sénégal, du Mali et du Burkina Faso.

L'Association MINGA regroupe des personnes physiques et des structures - plus de 100 à ce jour - qui participent à la construction et au développement d'actions économiques relevant du commerce équitable.

ProMess est une association créée en 2005 par les anciens élèves du master d’Economie Sociale et Solidaire de l’Université Lyon 2, ayant pour objet lapromotion de l’Economie Sociale et Solidaire.

Cdurable.info est un site collaboratif sur l’actualité des acteurs du développement durable.

L'Essentiel est une production de la FUNOC. il propose des contenus d’actualités se donnant pour mission de ramener dans la sphère de l’écrit des publics qui en sont traditionnellement exclus.
 
Artisans-et-compagnie est une boutique communautaire qui rassemble les productions d’artisans d'art inscrits dans une démarche de commerce éthique « nord-nord ».
 
Cuisine d’Afrique est un blog culinaire au titre éloquent.
 
Le blog de cuisine de Scally, c’est moi qui l’ai fait propose une foule de recettes originales, exotiques ou métissées, une mine d’idées.
 
Info Ixelles propose un agenda détaillé de l'ensemble des manifestations culturelles, sociales, sportives, associatives et politiques se déroulant sur le territoire ixellois.
 
Bruxellesphotos propose ce qu’indique fort bien son nom. A voir : les photos d’enseignes où se mêlent poésie et jeux de mots.
 
Resto.be, pour trouver le resto du jour, par localité, type de cuisine, budget, etc.
 
Africamusica est un blog est dédié à la diversité des instruments de musique traditionnels d'Afrique Noire, en particulier, le "SANZA".
 
Farafina Tigne signifie en langue malienne "musée de la réalité africaine". Ce site présente une collection de perles de troc et d'objets d’artisanat.
 
Le Guide du Bruxellessolidaire rassemble quelque 100 adresses, marques et réseaux pour vous permettre d’être consommateur et solidaire à Bruxelles.

Economie-positive.be: Ce portail est un guide de conseils pratiques pour consommer, épargner, se déplacer, voyager, travailler de manière plus éthique, durable, équitable, écologique, citoyen...

Le blog de Laurence, étudiante en marketing, aspirant à un monde meilleur propose pétitions, trucs et dossiers pour vivre mieux.

Langue sauce piquante, c’est le titre de ce blog des correcteurs du journal Le Monde.

L'association Nature & Progrès Belgique est l'émanation autonome des adhérents belges de l'association européenne d'agriculture et d'hygiène biologique (sic)

Le site du consommateur malin, généreux et responsable, c’est consoglobe.
 
Bruxelloises et Bruxellois de toutes origines et de tous horizons lancent un APPEL aux responsables politiques et à tous leurs concitoyens.

L'Atelier et Galerie d'art Lumières d'Afrique expose des artistes africains, à deux pas de L’Horloge du Sud.

Les cultures africaines ont leur site, Africulture.

Site francophone d’art africain, artisanat-africain rassemble des infos sur différentes formes d’artisanat traditionnel africain.

Depuis bientôt 25 ans, le Germoir, Entreprise de Formation par le travail (E.F.T.) permet à des personnes en difficulté sociale d'apprendre un métier dans un contexte de travail réel.

Alter échos propose des articles portant sur l’actualité, sélectionnée et présentée de manière à répondre aux préoccupations des acteurs des secteurs sociaux.

Enviedentreprendre, le site de partage d’expériences et de connaissances concernant le monde de l’entreprise et de l’économie (c’est le côté obscur de l’économie sociale).

La case à gourdes nous livre des histoires de calebasses et les outils pour un artisanat original.

Valérie Janssens, l’autre, directrice des ressources humaines de Skynet, est à l’origine du blog Ladie’s room invitant au networking féminin.

Blogdeprofs est un blog de profs ;-) en formation sur l’usage de la blogosphère en pédagogie.

Fonti musicali est l'activité de Claude et Lou Flagel, les acteurs de ces aventures musicales d’enregistrement et de diffusion des traditions africaines.

Jp. Minchin fabrique artisanalement des instruments de musique simples à l'esthétique empreinte de poésie.

Vagues scélérates est le blog perso d’un habile clavier.

DecoEco, magazine en ligne de la décoration interactive, art de vivre, décoration intérieur, habitat, tendances, meubles.

Cdéco, le site du magazine déco destiné aux bricoleuses.
Repost 0
Published by valerie tarlatane - dans Humeurs de l'entrepreneur
commenter cet article
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 15:59
Le festival du cinéma africain commence mardi, demandez le programme (cliquez sur la photo)
Repost 0
Published by valerie tarlatane - dans Le quartier
commenter cet article
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 14:31
Dans le cadre de notre recherche de partenaires-coopérateurs-sauveurs, nous avons « brainstormé » intensément avec Thierry et Pierre, de l’asbl Optimart (c'était pour eux, le colombo de poulet).
Sujet de la discussion : le commerce équitable ; plusieurs questions se posent et sans jeter le bébé avec l'eau du bain, cela mérite qu'on s'y attarde un peu.
Voici mes dernières trouvailles pour alimenter la réflexion.
 
Pour résumer, deux définitions s'opposent:
   
- Le commerce équitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l'objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète.
(Définition de FINE regroupant les quatre coordinations internationales de commerce équitable : FLO, IFAT, NEWS et EFTA 2001).
 
- Le commerce équitable, c’est à dire l’équité dans les échanges économiques, concerne tous les travailleurs impliqués dans une filière (producteur, emballeur, transporteur, transformateur, prestataire de services, commerçant et client). Ceux-ci doivent pouvoir décider de leur vie économique et vivre correctement de leur travail, en respectant l’équilibre écologique, que la filière aille du nord vers le sud, de l’est vers l’ouest ou en sens inverse, ou d’un voisin à l’autre.
(Définition de l’association MINGA).
 
A priori, ces deux visions sont compatibles mais le problème porte principalement sur la notion de label. Qui doit attribuer un label, est-ce nécessaire, qui contrôle, etc. Voici donc matière à réflexion, accessible en suivant les liens:
 
- Un dossier réalisé en 2006 par Lucie Dumaz et Stéphanie Culambourg fait assez bien la part des choses et c'est à mon avis une bonne base pour comprendre la polémique autour du "label" Max Havelaars.
 
- La France veut créer le premier label équitable public, le quotidien "L’Humanité", sous la plume de Christelle Chabaud, nous dévoile tout sur ce projet de labellisation.
 
- Une version "alter-mondialiste" un peu plus tranchée mais non dénuée d'humour propose "Pour un capitalisme équitable, mangeons des bananes".
 
- Le beuk-cola par "Roger" pour rire un peu, grassement, parce qu'on peut consommer mieux et rire bêtement.
 
- Et enfin des artisans engagés dans l'équitable nord-nord.
Repost 0
Published by valerie tarlatane - dans Consommer autrement
commenter cet article
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 18:40

Comme d'habitude, je n'ai pas eu le temps de rédiger l'article rêvé mais c'est devenu un peu inutile, vu que j'ai trouvé un blog pour le remplacer: http://www.blogs-afrique.info/cuisine-afrique/

Vous trouverez là plein d'idées sur ce qu'on peut faire avec les superbes légumes des étals de Matonge.

Moi, ce soir, je fais de la cuisine ixelloise, terme inventé par Michel Dehoux (cuisinier du Tournant, un resto sympa de la chaussée de Wavre ) pour désigner un plat africain cuisiné à la belge ou toute autre "fusion food" dont une des influences est africaine. Je vais donc préparer un colombo de poulet (cuisine antillaise) aux patates douces, accompagné de couscous de mil, recette adaptée du site c'est moi qui l'ai fait.

Repost 0
Published by valerie tarlatane - dans Le quartier
commenter cet article
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 23:30
Le sujet de cet article m’a été soufflé par Hettie Judah, journaliste au Bulletin Magazine, qui me propose d’être « local hero » pour un prochain numéro.
Voilà une perspective qui me plaît pas mal car pour donner mon avis, je suis toujours d’accord, d’autant que les bons plans sur le quartier manquent un peu sur le net.
J’ai trouvé un post en anglais assez bien foutu sur le blog daphnewaynebough et les sites touristico-bruxellois donnent surtout des infos générales mais rien ne traduit vraiment cette ambiance particulière chère aux visiteurs réguliers de Matonge.
 
Quartier mozaïque, Matonge n'est ni pas vraiment ethno, afro ou bobo, mais toutes ces tendances s'y juxtaposent et chacun peut y trouver quelque chose qui lui ressemble ou qui lui "parle".
Matonge, c'est de la ville en concentré: hybride, mélangée et métissée (voir sur ce concept les écrits du sociologue Eric Corijn, dont une carte blanche dans Le Soir).
 
Le quartier où je dors n'est pas celui-là mais je me sens quand même ixelloise, et je déclare avec force que je vis à Matonge. J'y vois mes amis, j'y fais mes achats et c'est là que je vais au cinéma ou au spectacle. L' "Info Ixelles" est mon guide de sorties (et cette semaine Afrikamäli est dedans).
 
Quand j'arrive en métro, à la Porte de Namur, je me sens chez moi. J'ai mon petit parcours habituel: d'abord la galerie puis la chaussée de Wavre, côté impair pour jeter un œil aux pagnes chez Bethel, au n°39.
Après un bonjour à l'épicier, "Le Matonge" qui sort son étal de légumes exotiques, je traverse la rue Solvay et je m'engage dans le piétonnier de la rue Longue Vie où les enseignes des bistrots me mettent toujours de bonne humeur.
Pour avoir des nouvelles du monde et du quartier, j'achète un journal chez le libraire du coin de la rue de la Paix et j'écoute ce qui s'y dit…
Je dépasse Afrikamäli en pensant "quel beau magasin" et je vais prendre un café au Tartisan ou chez "ZonneKlop" selon mon humeur et les têtes qui se trouvent déjà à l'intérieur.
 
Si la boulangerie Salen est ouverte (32 rue de la Paix), on y vend les meilleurs pistolets de Bruxelles et de Navarre, mais cela n'arrive que du jeudi au dimanche et il vaut mieux y passer le matin car le stock est limité.*
 
Toujours côté petit-déj’, ceux du lieu mythique de la rue St Boniface, l’Ultime Atome, sont à la hauteur, voire franchement sympas.  J’ai une préférence pour le muesli-banane-yoghourt, à prendre en terrasse car c’est encore fréquentable le matin.
 
Côté resto, mon plan perso, c’est le Vent du Sud, 24 rue Ernest Solvay, pour les plats tunisiens subtilement préparés, les patrons charmants et la déco à voir absolument.
La plupart des autres restos du coin sont bondés la plupart du temps et pour certains, je me demande bien pourquoi.
 
Il est un phénomène étrange lié à l'apparition des premiers rayons de soleil du printemps, ou du cœur de l'hiver pour certains acharnés: les terrasses.
On ne parle pas ici de lieux paradisiaques où d'habiles serveurs jongleraient, le bras levé, lourd d'un plateau chargé de délicieux cocktails, entre de superbes tables en teck tout juste sorties d'un magazine de décoration.
Ici, les terrasses, ce sont des bouts de trottoirs étroits, aux pavés défoncés, garnis de tables bancales (à cause desdits pavés), où il est inutile d'avoir de l'imagination pour entretenir une conversation tant vous pouvez aisément profiter de celles des tables voisines. Proximité donc, avec vos voisins de fortune (vous avez réussi à vous asseoir derrière l'une des ces tables convoitées) mais aussi avec les voitures. Si du côté gauche, vous avez le bonheur d'écouter les déboires conjugaux de Lucia, à votre droite, une voiture tente de se garer en marche avant et s'obstine à recommencer exactement la même manœuvre infructueuse depuis 12 minutes.
Evitez donc le quartier « chic » de la rue St Boniface après 11h du matin et si vous voulez vraiment bronzer en groupe, découvrez le piétonnier rue Longue-Vie et installez-vous au « Tambours Sacrés » au début de la rue.  

* Voir ici
Repost 0
Published by valerie tarlatane - dans Le quartier
commenter cet article
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 20:07

Je voulais préparer un super article sur la récup' pour illustrer ma dernière réalisation pré-made-in-matonge mais j'ai passé la journée dans les chiffres. C'est la fin du trimestre et ses joies de la comptabilité. Ce qui peut être vite fait si on ne s'emmêle pas les pinceaux et si on sauve régulièrement son travail… Les ouvriers qui refont les appart's aux étages ont coupé le courant sans prévenir, alors que j'avais encodé jusqu'au 25 mars, sans avoir rien enregistré! Quand on est c… J'ai donc plutôt cherché à récupérer mon travail !
La récup' à l'africaine, ce sera pour plus tard. Voici juste une petite idée en attendant:

Repost 0
Published by valerie tarlatane - dans Humeurs de l'entrepreneur
commenter cet article
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 00:37
Voilà, suite à la demande de Mam, j'ai mis quelques objets en vente sur e-bay.
Il y a des paniers fabriqués au Sénégal et des objets anciens, parce-que c'est ça qui marche sur e-bay.
J'ai aussi mis une kalimba, sanza, likembé et cela m'a permis de découvrir un magnifique site dédié à cet instrument: musique d'afrique
Par contre, je n'ai pas trouvé grand-chose sur le joli vase à offrande, pas plus que pour les tabourets, je lance donc un appel aux érudits, merci de m'aider si vous connaissez l'histoire de ces objets...
Repost 0
Published by valerie tarlatane - dans La boutique
commenter cet article
30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 18:54

Inspiration, inspiration, ou comment utiliser les perles mélangées, surplus de quelques années ? En piquant un principe esthétique aux africains: mélanger toutes les couleurs.On aurait pu aussi les fondre pour les recycler, à la façon des perles du Ghana mais c'est nettement plus compliqué!

Repost 0
Published by valerie tarlatane - dans Les produits
commenter cet article