Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Projet

  • : Afrikamäli
  • : Blog concernant une boutique de décoration africaine d'économie sociale et solidaire dans le quartier Matonge, à Ixelles. Histoire de l'entreprise, commerce éthique et équitable, Afrique, culture.
  • Contact

Afrikamäli

Ce blog propose de vous faire découvrir le projet AFRIKAMÄLI 

BOUTIQUE de décoration africaine - située à deux pas du quartier Matonge (quartier africain de Bruxelles). 

 

RUE ERNEST SOLVAY, 19 - 1050 BRUXELLES- Belgique

Tel: +32 (0)2 503 00 74

Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 18h30.

 

et AFRIKAMÄLI - Couture - pour tous vos travaux de couture.

 

Ce blog n'est plus alimenté. Retrouvez-nous désormais sur notre site internet de commande en ligne :  www.afrikamali.be

et pour les actualités sur : www.facebook.com/afrikamali


Lieu de diffusion et de mise en valeur des arts et des cultures d'Afrique aux savoir-faire et traditions esthétiques, techniques et artistiques propres. Nous  vous proposons des produits de qualité, faits main, en privilégiant les produits issus du commerce équitable ou encore les produits de notre atelier couture, projet de réinsertion.

Vous y trouverez, pour vous-même ou pour offrir, des objets décoratifs, design, fonctionnels, recyclés et éthiques : bijoux, vannerie, tissus, art de la table, accessoires, linge pour bébé, ...  mais aussi des images rares, Dvd de films africains et livres.

 

Créée en 2006 par 3 associations, cette coopérative est reconnue comme entreprise d'insertion socio-professionnelle par la Région bruxelloise et par la Commune d'Ixelles.

 

Recherche

Archives

Matonge

11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 01:27

Si je n’ai ajouté aucun message sur ce blog hier, c’est que c’était une journée bavardage. Tous les visiteurs d’Afrikamäli avaient leur petite histoire à raconter.
J’ai parlé plus d’une heure avec une dame du complexe africain…
John, un artiste du quartier dont je vous reparlerai bientôt m’a donné son avis sur l’art de rue, la pingrerie des galeristes, sur Basquiat et sur les femmes en politique. A lire : Le génie métis de Jean-Michel Basquiat par Gérald Arnaud sur http://www.africultures.com/index.asp?menu=affiche_article&no=112
 
J’ai aussi parlé cuisine et commerce équitable avec Kamilou Alabi, qui exploite la cafétéria du nouveau centre d’entreprise de St Gilles. Il cherche des idées déco et j’irai voir son endroit un de ces prochains jours. En fait, je viens d’en faire une visite virtuelle et ce projet me semble vraiment intéressant. http://vp.kadranet.be/html/centre_services.html
 
Un monsieur était intarissable sur la botanique et les usages de la calebasse. Nous n’étions pas d’accord sur une question cruciale, à savoir si les calebasses poussent sur un arbre ou sont des sortes de courges mais nous avons décidé de dire qu’il en existe plusieurs variétés.
 
Nzéma va bientôt rouvrir le nouveau Panafrica, librairie et salon de thé, rue Jules Bouillon.
 
Ces propos légers ont côtoyé des émotions et des souvenirs personnels.
Chaque jour, j’apprends l’une de ces histoires. Certaines sont récurrentes, d’autres plus originales, du mythique au mystique (et de moustiques), toutes témoignent de cette fameuse valeur sentimentale.
Les objets africains portent décidément un supplément affectif propice aux échanges.
Exemples touchants de cette valeur indéfinissable et personnelle. De produits, ils deviennent objets, facteur de réflexion et d’imaginaire.
Tout ça ne payera pas le loyer mais la valeur sentimentale n’étant pas imposable fiscalement, c’est un bénéfice informel que personne ne pourra nous reprocher.
Partager cet article
Repost0

commentaires